Looks like you’re on the French site. Choose another location to see content specific to your location

Home Industry News Dépression post-partum est plus probable après une grossesse non désirée "

Dépression post-partum est plus probable après une grossesse non désirée "

8th May 2013

Les femmes qui portent des grossesses non désirées à terme sont plus susceptibles de souffrir de dépression post-partum que celles qui avaient prévu de concevoir un enfant.

C'est selon une nouvelle étude de l'Université de Caroline du Nord, qui a interrogé près de 700 participants concernant l'intention de grossesse à 15-19 semaines d'âge gestationnel et ensuite surveillé les progrès réalisés sur une période d'un an.

Il a été constaté que la dépression post-partum était plus probable chez les femmes ayant des grossesses non désirées à la fois trois et douze mois, la tendance étant particulièrement marquée après l'année, montrant les implications à long terme de cette association.

Le rapport suggère que les cliniciens peuvent envisager l'évaluation de l'intention de la grossesse pendant les visites prénatales et d'offrir un soutien approprié.

Dr Mercier Rebecca du département d'obstétrique et de gynécologie à l'Université de North Carolina a dit: «Les interventions de dépistage simples et peu coûteuses pour identifier les femmes à risque pourrait permettre une intervention ciblée si nécessaire et pourrait prévenir les complications de futures grossesses non désirées."

Les estimations du NHS suggèrent qu'environ une femme sur sept éprouvent un certain degré de dépression au cours des trois premiers mois après l'accouchement.

We currently have 0 jobs available in Pharmacy industry, find your perfect one now.